Photo Marc Chagall travaillant aux panneaux du Metropolitan Opera de New York
Maquette définitive pour la peinture murale du Metropolitan Opera,
Lincoln Art Center, New York : Le Triomphe de la musique (détail), 1966
Tempera, gouache et collage sur papier marouflé sur papier coréen
Collection particulière
© ADAGP, Paris, 2015 – CHAGALL ®

L'exposition et la galerie-atelier sont terminés

L’exposition de la Philharmonie de Paris intitulée Marc Chagall : Le Triomphe de la musique explore les créations pour la scène de Marc Chagall, les commandes décoratives et architecturales liées à la musique. Sont réunies environ 300 œuvres (peintures, dessins, costumes, sculptures et céramiques), incluant des installations multimédias notamment grâce à un dispositif exceptionnel développé par le Google Lab autour du plafond de l’Opéra de Paris et un ensemble de photographies, pour la plupart inédites, dont celles d’Izis prises dans l’atelier de Marc Chagall dans les années 1960.

Les décors que Chagall réalise pour le Théâtre juif de Moscou en 1920, conservés à la Galerie Tretiakov, constituent un décor universel réunissant les arts (Musique, Danse, Théâtre, Littérature) dans une approche d’art total, faisant rayonner la culture et la langue yiddish par l’association du spectacle populaire, de la musique, du rythme, du son et de la couleur. Plus tard, fuyant l’Europe pour les États-Unis, Chagall renouvelle son approche scénique par la découverte de l’espace et de la monumentalité de l’architecture et des paysages américains. En 1942, il crée les décors et les costumes pour Aleko à Mexico, puis pour L’Oiseau de feu à New York en 1945, renouant ainsi avec la musique russe. De retour en France, l’Opéra de Paris lui commande un travail similaire pour Daphnis et Chloé en 1958 (1959 pour la première à l’Opéra de Paris), une collaboration qui culmine en 1962, avec la commande par André Malraux, alors ministre des affaires culturelles, du célèbre plafond de l’Opéra Garnier, inauguré en 1964. Panthéon musical personnel de l’artiste, il constitue à lui seul un formidable hommage aux compositeurs qui ont marqué l’histoire de la musique. Les nombreuses esquisses inédites de ce projet, également présentées dans ce volet de l’exposition, restituent pas à pas la genèse de la création et les différentes étapes de son processus créatif. Dans toute l’œuvre de Chagall, la musique se manifeste par un surprenant éventail de résonances à travers lesquelles notre temps se révèle enchanteur.

Commissariat scientifique : Ambre Gauthier
Directeur musical : Mikhaïl Rudy

Lire la suite Réserver pour l’exposition Réserver pour la galerie-atelier

Réservez vos billets à l’avance !

L’exposition et la galerie-atelier seront ouvertes à la Philharmonie de Paris jusqu’au 31 janvier 2016. Pour éviter la fréquentation de la billetterie sur place, réservez vos billets en ligne dès maintenant !

Attention à ne pas réserver pour le même créneau horaire votre billet pour la visite libre de l’exposition et votre billet pour la galerie-atelier La Petite Boîte à Chagall.

La Petite Boîte à Chagall

Prolongation jusqu'au 6 mars - Fort de son succès auprès des Enfants et Familles, la galerie-atelier est prolongée jusqu'à la fin des vacances d'hiver ! Vous avez donc encore quelques jours pour en profiter.

Lire la suite

Marc Chagall : Les Sources de la musique

Du 24 octobre 2015 au 31 janvier 2016

La Piscine-Musée d’art et d’industrie André Diligent (Roubaix)

Renseignements : roubaix-lapiscine.com

Votre billet d'entrée à l'exposition de la Philharmonie de Paris vous donne droit à une réduction sur celui de l'exposition de La Piscine. En savoir plus sur la page Billetterie.
Visuel expo Roubaix
Marc Chagall
L’Homme à la tête renversée, 1919
Collection particulière
© ADAGP, Paris 2015 – Chagall ®

L’exposition de La Piscine est pensée comme le troisième volet d’un hommage inédit à Chagall que le musée de Roubaix a inauguré en 2007 (la céramique) et poursuivi en 2013 (le volume). Intitulé Les Sources de la Musique, il s’intéresse aux origines de la part de la musique dans l’inspiration et la construction de l’œuvre de Chagall. Empruntant plus de 200 œuvres (peintures, dessins, gravures, céramiques, vitraux ...) à de grandes collections publiques et privées, françaises et internationales, ce parcours témoignera surtout de l’importance de la musique à chaque étape de l’évolution du travail polymorphe de Chagall et montrera comment cette musicalité s’inscrit, certes dans les thèmes abordés par l’artiste, mais tout autant dans le langage plastique qu’invente le peintre.

Cette exposition est présentée à La Piscine dans le cadre de RENAISSANCE avec lille3000, l’aide de la Région Nord-Pas-de-Calais et avec le soutien du CIC Nord Ouest et de l’IRCEM.
Commissariat : Sylvie Forestier (+), directrice honoraire du Musée national Marc Chagall à Nice ; et Bruno Gaudichon, conservateur en chef du musée d’art et d’industrie de Roubaix, avec le concours précieux d’Ambre Gauthier, de Meret Meyer et de Mikhaïl Rudy.